ACMA was founded on 25 November 1950 as Ateliers de construction de motocycles et accessoires in Fourchambault, near Dijon, France. Production started in February 1951 with 20 workers building 200 scooters. In April 1953, the 100,000th completed Vespa left the ACMA works. In 1954, production of the 150,000th Vespa was celebrated. It was also in 1954 that the company modified its name to Ateliers de construction de motocycles et d'automobiles.

Voici une nouvelle version de ma restauration effectué en 2004 de cette Vespa Acma1954!

vespa-acma-1954-13

vespa-acma-1954-2

Vue de Face de la Vespa 1954. Complète mais moteur bloqué. Prix d'achat 122 €

vespa-acma-1954-3

Corrosion importante du tablier mais bon état général car stocké dans une atmosphère sèche.

vespa-acma-1954-4
Roues usées, siège arrière "cuit" par l’âge, ailes abimées sur toute leur longueur. Choc sur le garde-boue avant.

vespa-acma-1954-5
Démontage de la coque et des différentes parties amovibles.

vespa-acma-1954-4-1&160;
Moteur déposé et tentative de décapage thermique de la peinture. Restauration du moteur : remisage de culasse, nouveau piston + bielle, joints, nettoyage, ponçage, peintures.

vespa-acma-1954-7
Pyrolyse de la coque (cuisson à 180°c pendant 3 heures entraine la destruction thermique de la peinture)

&160;vespa-acma-1954-6-1
Ponçage rigoureux pour atteindre le métal et ôter cette sgonreureu de peinture cellulosique de 1950. Sur la photo, je suis pas encore arrivé au bout de mes peines...

vespa-acma-1954-9
Inventaire des pièces et rangement en vue du remontage finale. Sablage des pièces complexes.&160; Traitement antirouille sur toutes les faces internes des pièces métalliques (Rustol+peintures). Bitumage du dessous de bas de caisse.

&160;vespa-acma-1954-10
Débelossage + Mastic cellulosique sur les creux. Ponçage, Apprêt phosphatant antirouille. Ponçage, Ponçage, mastic de finition pour les détails.

Le résultat final!

vespa-acma-1954-13

vespa-acma-1954-11
Chromes neufs, peintures neuves, et accessoires pour un total de 840€ + 250 heures de travail. Il manque encore des accessoires mais ma tirelire dit stop.

Ouf, repos et j'attaque bientôt la prochaine !

comments powered by Disqus