Select Page

Réparer/bricoler un draganflyer

 bonjour!
j’habite en nouvelle caledonie, dans le pacifique sud, j’ai achete un “cerveau central ” de draganflyer sans rien autour (excepte des rotors en piteux etat ),
et ai envie bien sur de monter le bidule…..(un vieux reve) avant d’aller plus loin, je pilote des avions rc depuis 22 ans maintenant, et des helis depuis 10 ans( concept 46 vr full zeal et vigor cs avec un ys 80
)………..je ne suis donc pas un total debutant…..

En fait le draganflyer est vraiment très facile a piloter et très stable en vol. Les seules précautions à prendre:

  • BIEN marquer le rotor avant d’une autre couleur afin d’éviter les pertes d’orientation, car l’appareil qui se pilote comme est hélico est symétrique, et il est donc facile de se tromper au manches.
  • Ne pas voler lorqu’il fait chaud ou en plein soleil direct, car les gyroscopes (tout du moins sur la 1ere version que j’ai, ont tendances à dériver…..)
  • Faire attention aux murs et obstacles: il faut cabrer la bête pour la stopper net 🙂

donc, au niveau des rotors, je pense en mouler en carbon sur la base des originaux que j’ai eu en mauvais etat……….mais ca sera easy a mouler donc pas de pb…..

Si on a de l’expérience avec le moulage, c’est tout à fait possible. Attention si en vol on sent que la gammelle n’est pas très loin…couper les gazs, cela limitera les dégats. Les pales d’origines, explosent et sous certaines conditions, peuvent se réparer à la cyanocrilate (Colle instantanée).

par contre c’est au niveau des moteurs que j’aurai besoin de tes lumieres, d’apres ce que j’ai vu, le “gearing” est approximativement 1/5 et des
poussieres, ca correspond donc par exemple a des systemes de propulsion “eps350” ou “eps300” de chez GWS avec le gearing “C” le pb vient des moteurs en fait !va jeter un oeil chez “aircraft world ” :
http://www.aircraft-world.com/shopdisplayproducts.asp?id=13&cat=motors+%2D+280%2D300 

les rapports d’engrenages (gearing) sont les suivants:

  • Pinion moteur: 10 dents.
  • Engrenages: 56 dents.

Quels sont les moteurs employes a l’origine?

Les moins cher qui existent….des Mabuchi S0, à savoir des speeds 280

combien l’electronique peut supporter, j’ai peur en fait de griller la platine…a ma place que ferais tu?

D’après Mike Dammar, le concepteur avec qui j’ai échangé pas mal de mails en 2002, Il est possible d’utiliser la même platine (Draganflyer) pour le draganflyer XP pour peu que l’on ajoute des dissipateur. Les Transistors d’origines IRLZ44N sont donnés à 55V, Rds(on)=0.022ohm, Id=47A donc il y a de la marge.

ensuite en ce qui concerne la connectique, je n’ai pas le “harness” qui permet le cablage, connais tu une alternative ? un plan de cablage ? des dimensions exactes? du centre du cerveau au centre du rotor : combien de cm ?
tous les conseils sont les bienvenus….

Le frame de remplacement carbone, est vraiment bien fait, il m’a couté $80, les dimensions du frame de la version 4: distance de l’axe d’un moteur au centre de la platine électronique: 20cm. Je peut mettre plus de photos de mon roswell en ligne si des détails t’interessent.

et au fait, comment ca vole?on peut faire quoi avec ce machin? merci par avance !

Cela vole dans un mouchoir de poche, a haute altitude, il est possible de faire un looping, c’est un engin un peu bruyant, du fait des engrenages…Il faut absolument utiliser des accus Li-ion sinon la durée de vol est décevante: 4 minutes maximum. voire l’artcile sur ce site sur l’utilisation de Li-ion.

j’attends de tes nouvelles des que possible..c’est tellement rare de trouver des personnes parlant francais ayant cet engin!

Je vais essayer d’étendre cette page, pour répondre au maximum de question que les futurs acquéreurs/bricoleurs se posent…Si vous avez un problème, utiliser le menu sous “Contact me” pour me joindre

About The Author

I worked with various Insurances companies across Switzerland on online applications handling billion premium volumes. I love to continuously spark my creativity in many different and challenging open-source projects fueled by my great passion for innovation and blockchain technology.In my technical role as a senior software engineer and Blockchain consultant, I help to define and implement innovative solutions in the scope of both blockchain and traditional products, solutions, and services. I can support the full spectrum of software development activities, starting from analyzing ideas and business cases and up to the production deployment of the solutions.I'm the Founder and CEO of Disruptr GmbH.

Categories